Partager l'article sur :

Social

5 bonnes pratiques de l'usage de la vidéo par les marques sur Facebook

Etude Retail & Vidéo Facebook Etude Retail & Vidéo Facebook

Nous avons analysé près de 10 000 publications vidéos de marques pour faire émerger les insights clés des stratégies liées à ce type de format. 

Alors que les internautes consomment de plus en plus du contenu depuis leur mobile, les possibilités de ce type de format dépassent largement le contenu photo, parfois trop classique. Quelles sont les meilleures pratiques pour la vidéo ? Comment générer le plus d'engagements sur Facebook via ce format ? Découvrez dans cet article les bonnes pratiques de l'usage de la vidéo par les marques sur Facebook et téléchargez notre étude complète.

10 secteurs étude vidéo

Sur les 10 secteurs que nous avons analysés entre le 1er janvier et le 30 juin 2018, nous avons mesuré la publication de contenus vidéo sur des pages de marque publiant uniquement en français. Cette étude est rendue possible grâce à nos outils de veille de l'activité des marques sur les réseaux sociaux, NukeSuite Insights.

Les enseignements majeurs de l’étude des contenus vidéos sur Facebook

En étudiant plus de 50 000 publications de marques, nous avons identifié des chiffres clés sur l’usage de la vidéo sur près des 10 000 posts qui incluent un contenu vidéo.

Répartition des publications par type, secteur Distribution

L'étude de l'ensemble de ces contenus vidéos nous permet d'établir les 5 meilleures pratiques pour une publication vidéo réussie :

1. Le format vidéo live engage fortement les fans des marques sur Facebook

Avec son aspect plus spontané et exclusif, le format live fonctionne très bien sur Facebook.

Facebook video live

Il permet de remplir des objectifs de visibilité et de notoriété, notamment de par son engagement. En effet, les utilisateurs regardent une vidéo trois fois plus longtemps quand elle est en live et commentent dix fois plus que n’importe quel autre type de post (source Marketo ).

Il est également bénéfique en termes d’image : le live va vous permettre de montrer une autre facette de la personnalité de votre marque. À savoir, un côté plus humain et spontané. Il ne faut pas non plus négliger l’aspect conversationnel du live sur Facebook et l’importance de répondre en direct aux questions de la communauté. Ceci peut aussi être utilisé pour récolter des insights en vue d’améliorer ses produits ou services. Les images exclusives ont également la côte, que ce soit pour montrer les coulisses, dévoiler une nouveauté en avant-première ou emmener sa communauté dans un événement privé.

Dans le secteur retail, le live est aussi utilisé dans le cadre de jeux-concours comme le fait régulièrement Cdiscount.

2. Orienter les vidéos sur les thèmes porteurs sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux ont leurs thèmes de prédilection. Les sujets qui permettent le plus d’interactions, en moyenne, selon une étude de Buzzsumo sont : Food, Mode et Beauté, Animaux, DIY, Humour et Gaming.

  theme-reseaux-sociaux-food-beauty-animals-diy-humour

La raison pour laquelle ces thématiques sont utilisées est qu’elles vont jouer sur les émotions. On appelle cela le marketing émotionnel. En faisant ressentir des émotions puissantes au consommateur, les marques impriment leur nom dans la mémoire de leurs prospects. On se souviendra plus facilement de celles qui nous ont enthousiasmés, et on les aimera d’autant plus. Si la marque fait ressentir toujours la même émotion au consommateur, alors elle sera associée à cette émotion par le principe d’ancrage.

Ainsi, l’humour captera l’attention du consommateur, l’amour et le bonheur apporteront un sentiment de sécurité et de confort tandis que la peur et la colère viseront à choquer le consommateur dans le but de le faire réagir.

Le fait d’avoir accès à la fois à des images et à du son intensifie les émotions ressenties car le consommateur se retrouve immergé dans un univers. La vidéo est le support par excellence du marketing émotionnel.

Food : La cuisine est un sujet omniprésent sur le web. Les Français adorent parler, partager, échanger sur la food, si bien qu'il s'agit du sujet phare des réseaux sociaux. Sur YouTube, 1,5 milliard de requêtes en lien avec cette thématique sont recensées cette année ! Pour rechercher des recettes, découvrir des saveurs ou repérer les restaurants incontournables du moment, la food est devenu le sujet lifestyle sur Internet.

DIY - Do It Yourself : Les vidéos en mode « How to » et tutoriels sont très demandées. Tendance de consommation plus responsable et personnalisée : recycler au lieu de jeter, construire ses meubles ou ses vêtements pour se différencier, être unique… Cette tendance amorcée par les blogueurs est reprise par les marques qui n’hésitent plus à montrer comment "hacker" leurs propres produits pour les rendre uniques ou détourner leur utilisation.

Fashion et Beauté : L’engouement pour les domaines fashion et beauté ne cesse de grandir. Tutoriel beauté, sélection, unboxing ou images de sa tenue du jour pour inspiration, les utilisateurs aiment visionner des vidéos sur cette thématique.

Animaux et humour : Les animaux restent les grands gagnants sur le web. Une vidéo de chat remportera toujours tous les suffrages, encore plus si elle est drôle. L’humour permet également de jouer sur les émotions.

3. Profiter du phénomène GIF / mème

L’utilisation des GIFs et mèmes se généralise. Ces petites vidéos sont devenues des références et parlent à tous ceux qui ont une culture web. Ils ajoutent un sentiment d’appartenance et de connivence, car seules les personnes connectées comprennent ces références. Des marques comme Cdiscount ou GiFi intègrent ces formats régulièrement à leurs publications sur Facebook. Ce type de posts permet une plus grande proximité avec sa communauté en jouant sur des messages du quotidien ou en rapport avec des évènements auxquels chacun peut s’identifier.

Les posts utilisés par Cdiscount génèrent également beaucoup d’engagements (commentaires, likes et partages) grâce à l’aspect de proximité doublé d’une pointe d’humour. Les fans mentionnent leurs amis en commentaire ce qui crée une viralité plus importante.

4. Bénéficier de l’aura et du reach des influenceurs

L’utilisation d’influenceurs ou de sponsors est un levier très intéressant à actionner car il permet de tirer parti d'une communauté complémentaire à la sienne de manière organique. Il ne faut pas hésiter à intégrer ces influenceurs à ses publications sur Facebook dans des vidéos dédiées, voire même à créer des évènements les impliquant comme l’a fait Conforama par exemple avec ce match organisé entre l’AS Monaco et des enfants.

L’influence marketing fonctionne très bien dans les vidéos sur Facebook à condition de garantir une cohérence entre la marque, l’influenceur et le sujet de la vidéo. Pour cela, la démarche se fait en plusieurs temps :
1. Analyse des influenceurs : Où sont-ils ? De quoi est composée leur communauté ? ;
2. Sélection des influenceurs les plus pertinents pour la marque ;
3. Travail sur le lien entre la marque et les influenceurs pour voir comment elle peut capitaliser sur leur influence pour atteindre son objectif.

5. Surprendre ses utilisateurs avec les formats innovants

L’analyse que nous avons réalisée a également permis de voir émerger des formats innovants qui présentent de réelles opportunités dans un avenir très proche : la vidéo 360° et la réalité virtuelle.

La vidéo à 360° commence à être de plus en plus utilisée. Son aspect interactif (puisque l’utilisateur doit choisir l’angle de vue en faisant une action sur son ordinateur ou son mobile) constitue un vrai plus. Pour que l’expérience soit satisfaisante, il faut qu’il y ait un réel intérêt à utiliser ce type de dispositif (plutôt qu’une vidéo classique) et envisager de quelle façon la marque peut ajouter un contexte grâce à des éléments graphiques ou du texte qui se superposent à la vidéo. Le son peut également servir à guider l’utilisateur, l’invitant à regarder à certains endroits et permettant donc d’engager avec lui.

La réalité virtuelle est clairement le format sur lequel mise Facebook pour les prochaines années. Ceci se matérialise notamment par le lancement de l’Oculus GO annoncé en mai dernier, et qui doit envahir le marché car trois fois moins cher que son prédécesseur l’Oculus Rift. Facebook indique donc clairement son intention de rendre la réalité virtuelle accessible à tous. De nombreuses applications sont intégrées et accessibles gratuitement. Parmi elles, de simples diaporamas Oculus proposant la découverte de paysages spectaculaires; Facebook Spaces, le service de Facebook lancé l'an dernier pour communiquer avec ses amis en réalité virtuelle; ou encore des expériences immersives pour nager avec les dauphins ou évoluer dans un documentaire signé Vice. Le casque permet par ailleurs de rehausser l'expérience du visionnage de séries, dont celles de Netflix.

Enfin, un format innovant de post en 3D a été lancé par Facebook. Certaines marques ont déjà eu recours à ce format sur Facebook. Un format d'avenir ?

Avec la baisse du reach sur Facebook et en mettant en application les bonnes pratiques analysées dans notre étude, le format vidéo semble être le meilleur moyen de générer de l'engagement autour de votre marque.

Alexandre Oudart
  • Social

Voir aussi

Livre blanc du content marketing