Partager l'article sur :

Stratégie

L'année 2018 vue par... Michael Edery, Directeur du Planning stratégique chez Webedia

Michael Edery Michael Edery

Que retenir sur l’année digitale écoulée ? Les experts Webedia prennent la parole et reviennent sur cette année 2018.

Pour Content Shaker, Michael Edery, Directeur du Planning Stratégique chez Webedia, dresse son bilan de l'année 2018.

En 2018, une stratégie digitale ne pouvait pas se passer de...

L’impératif de mettre les audiences, la data au cœur et le plus en amont possible, pour créer les bonnes idées, délivrer le bon contenu, à la bonne personne, au bon moment, et surtout de la bonne manière.

Simplement voir les prospects, les clients au travers de ce qu’ils font, dans une logique systématique de parcours ou de « funnel », avec leur mobile dans la main. A chaque étape, découvrir les bonnes « tensions », en comprenant ce qu’ils cherchent, discutent, ce qui les engage et pourquoi, etc... Au final, connecter des objectifs, des données, des contenus et des indicateurs de performance. Et très rapidement tester, continuellement mesurer, optimiser.

Une approche désormais essentielle pour construire simultanément la marque, son business et la connaissance de ses audiences. C’est d’emblée, se donner les moyens d’être toujours plus créatif, de tirer le meilleur des contenus pour des expériences de marque cohérentes, pertinentes et efficientes.

Les initiatives qui vous ont marquées en 2018?

Une sélection rapide avec un trait commun, le contexte de l'audience est parfaitement intégré à l'idée. Qu'il soit culturel, médiatique, sociétal, lié aux usages digitaux, sociaux et aux nouveaux comportements qui en découlent.

Spotify, avec "David Bowie is here" à New York

Microsoft X-Box, avec "The Fanchise model"

Snaptivity

Et enfin l'intelligence du timing de la campagne Nike avec Colin Kaepernick.

Un visuel d'abord, une pause pour laisser le temps aux énervés de s'énerver, puis le reveal de la vidéo. 

Les tendances qui influeront sur le planning stratégique 2019 ?

L’expérience Utilisateur

Nos attentes, nos standards vont continuer de croître, vite. Nous devenons tous plus exigeants parce que chaque jour nous avons de nouvelles possibilités, que ce soit sous l’impulsion des GAFA, avec notre mobile, ou simplement parce que de plus en plus d’objets du quotidien sont, ou vont être, « connectés ».

Toujours plus sollicités, des usages toujours plus fragmentés et, logiquement une attention toujours plus difficile à « capturer ».

A ce titre, la pertinence ou la personnalisation n’est plus une innovation et devient une « dette ».

Et si nous donnons la permission à une marque de nous parler, ou si nous daignons écouter, alors il faut que tout soit simple, immédiat, rapide, sans friction. A titre d’exemple, la prévision de croissance de la part du « visual et du voice search » sur les revenus e-commerce. Ce qui impose d’anticiper l’utilisation de nouvelles données pour « découvrir des insights » mais aussi pour créer les bons contenus et les bons parcours en réponse à ce type de recherche.

Les enjeux sociétaux

La confiance, une condition et une opportunité de croissance clé. La capacité des marques à être proactive sur ces sujets sera un élément clé pour se différencier. Si on prend l’exemple du RGPD, aller plus loin que l’application du règlement, et en faire une opportunité pour valoriser la bonne utilisation de la donnée au bénéfice du consommateur. Consommateur qui par ailleurs, connaît désormais très bien la valeur de sa donnée.

Sur un autre registre, en 2018, nous avons tous bien intégré le phénomène des fake news, et la croissance du « fact checking » pour y répondre. Désormais les regards se tournent vers l’intelligence artificielle et sa capacité annoncée à créer des faux contenus, plus vite qu’elle ne pourra les détecter. Des contenus textes, mais aussi visuels, audio ou vidéo…

Les marques

Dans ce contexte, l’opportunité autant que le besoin pour les marques de jouer leur rôle potentiel de repère.

La Rédaction
  • Stratégie
  • Audiences
  • Interviews d'experts

Voir aussi

Livre blanc du content marketing