Partager l'article sur :

Audiences

La vérité-consommateur sur la perception de la publicité

La vérité consommateur sur la perception de la publicité La vérité consommateur sur la perception de la publicité

Semantiweb propose une analyse inédite sur la publicité racontée par les Français.

       Une approche originale, basée sur le décryptage des conversations spontanées des internautes, qui permet de mieux comprendre les leviers de la perception négative ou positive. En complément, un focus sur un univers un peu à part : la publicité pour les Parfums. 

Face à la montée en puissance spectaculaire des adblockers et d’un discours anti-pub, la question est régulièrement posée : la pub est-elle morte ?

Cette étude a pour objectif de revenir à la source : la voix spontanée du consommateur.

Elle nous donne un éclairage nouveau pour mieux comprendre les leviers de la perception de la publicité et aider les professionnels, annonceurs, agences et media, à réinventer ensemble le discours publicitaire.

Semantiweb est le spécialiste du décodage des conversations spontanées des internautes et s’appuie sur des bases ultra qualifiées (plus d’un milliard de conversations consommateurs, 8 ans d’historique, 5 pays) et des algorithmes sémantiques puissants (qualification automatisée et structuration de la data par âge, genre, thème, etc. ).

Un corpus ad hoc a été créé à partir de conversations issues des blogs, forums, Facebook, Twitter, en langue française, sur la période 2010-2016, basé sur la sémantique de l’univers publicitaire : « pub », « affiche », « spot», « adblockers », etc. 

Au total, ce sont plus de 400 000 conversations d’internautes qui ont été étudiées pour comprendre l’ampleur du phénomène et les raisons de la colère.

1ère surprise : la pub est un sujet qui fait beaucoup parler les internautes…

Si les adblockers restent bien le sujet n°1 des discussions, la principale irritation n’est pas la pression ou la répétition, mais la publicité mensongère et caricaturale.

2ème surprise : ils n’en disent pas que du mal !

L’esthétique, la musique, l’humour sont des thèmes qui génèrent beaucoup de buzz positif et nous rappellent que créativité et émotions sont des drivers de mémorisation.

Pour compléter l’étude générale, un volet sectoriel sur l’univers du Parfum a été réalisé et apporte de multiples enseignements :

-  Près de 10 000 conversations spontanées sur les publicités de Parfum ont été analysées.

-  La publicité Parfum est un univers à part, très apprécié des internautes. Son esthétisme fait rêver et près de 15% des contributeurs au corpus se déclarent « fans ». Et ce sont les pubs diffusées en télévision qui sont le plus mémorisées et discutées.

" Les seules pubs qui ne me dérangent pas sont les pubs de parfums <3 " (Conversation d'internautes)

- La publicité qui a fait le plus parler d’elle en 2016 est la campagne pour Chanel N°5 avec sa nouvelle égérie Lily Rose Depp.

" Lily Rose Depp dans la pub Chanel numéro 5 est trop canon ! " (Conversation d'internautes)

-  Centre d’intérêt plutôt féminin, sans surprise, les posts sont à 77% rédigés par des femmes. Intéressant à savoir : un quart des conversations est attribué aux hommes et 60% aux Millennials.

-  Les marques sont très présentes et citées spontanément dans 60% des conversations. Top 5 : Dior, Chanel, YSL, Lancôme et Kenzo.

-  Elément d’incarnation des publicités Parfum, les Egéries sont le deuxième sujet de discussion des internautes. Pour la première fois, c’est une bloggeuse qui prend la 1ère place du top 5 des Egéries qui buzzent le plus : SoUrban Girl (Amor Amor de Cacharel), suivie de Gaspard Ulliel (Bleu de Chanel) et de Johnny Depp (Eau Sauvage de Dior). Arrivent ensuite Natalie Portman (Miss Dior) et Charlize Theron (J’Adore de Dior).

La vérité consommateur sur la perception de la publicité

-  Au cœur des créations, la musique des publicités Parfum est particulièrement appréciée et discutée. La palme 2016 revient au tube d’Emma Louise / Jungle Musique pour la publicité Black Opium d’Yves Saint Laurent.  

Alors, envie de découvrir l’étude dans son intégralité ?

Contactez-nous : carine@semantiweb.fr

Voir aussi

Social selling : découvrez notre livre blanc