Partager l'article sur :

Learning

Le digital nous oblige à faire confiance

  #4 : Bien dans mon job  
  Le digital nous oblige à faire confiance  
       #4 : Bien dans mon job  
  Le digital nous oblige à faire confiance

Philippe, manager depuis 20 ans à Reims a dû revoir du jour au lendemain sa manière de travailler.

Philippe, manager depuis 20 ans à Reims a dû revoir du jour au lendemain sa manière de travailler.
Un jour son Directeur le convoque et lui dit :
- “Voilà Philippe, avec la réforme des régions, ton équipe sera éclatée dans tout le Grand Est. Tu devras désormais manager tes collaborateurs à distance.”
- “Très bien.”

Confiant en la technologie, motivé par les challenges, Philippe se lance dans l’utilisation de Skype et accompagne son équipe pour qu’elle accueille au mieux le changement.

  #4 : Bien dans mon job  
  Le digital nous oblige à faire confiance

Mais voilà, après quelques semaines de pratique, Philippe se rend compte qu’il n’est pas vraiment à l’aise.

Il a l’impression d’avoir perdu le contrôle et se demande toujours si son équipe travaille bien. Il se sent sans cesse obligé de vérifier que ses collègues sont bien connectés et disponibles par mail ou téléphone. Bref, il perd un temps fou et ce sentiment de sur-contrôle l’embête car il sait que ce n’est pas efficace.

Qu’est-ce qui lui fait croire que son collègue ne travaille pas s’il n’est pas connecté ? Et si ce même collègue était justement en mode avion pour rester concentré et avancer sur son tableau Excel ? D’ailleurs, ce même collègue avait pris soin de modifier son statut sur Skype en précisant : “Joignable par téléphone pour toute urgence.”

L’idée est bien de revoir ses schémas de pensée et de se demander sans cesse si ce que l’on pense est le plus proche de la réalité. N’y aurait-il pas une autre vision des choses possible ?

C’est un peu comme lorsque vous êtes en réunion et que vous voyez une personne en train d’écrire sur son ordinateur. Qu’est-ce qui vous fait croire qu’elle est en train de naviguer sur internet ? Et si elle avait coupé le wifi pour justement mieux prendre des notes ?

  #4 : Bien dans mon job  
  Le digital nous oblige à faire confiance

Par ailleurs, afin d’arrêter d’être dans le sur-contrôle, Philippe s’est demandé ce qui pourrait le rassurer.

La réponse était évidente pour lui ! Il serait rassuré s’il était certain que chacun avait bien démarré sa journée de travail. Il a alors instauré un rituel. Le rituel du café du matin devant l’écran !

Désormais, après plus de 2 ans de télétravail, Philippe a pu instaurer un lien de confiance avec son équipe grâce à la mise en place d’un rituel pour le rassurer. L’histoire ne dira pas si ses collègues portaient un short et des chaussons sous la table !

 
 Le digital nous oblige à faire confiance
Pauline Monestier
  • Learning
  • Performance

Voir aussi