Partager l'article sur :

Audiences

Plateformes de contenus et data : le cocktail qui cartonne

 Plateformes de contenus et data : le cocktail qui cartonne  Plateformes de contenus et data : le cocktail qui cartonne

Si les données sont désormais partout, elles peuvent également être mises au profit de votre stratégie de contenu.

Le contenu a la cote. Apprécié par les clients, permettant de valoriser le discours et l’expertise de la marque, le content semble n’avoir que des qualités. Pourtant, pour que votre stratégie soit pertinente et votre plateforme de contenus efficace, vous devez disposer d’une vraie culture de la donnée…

Que vous l’appeliez Plateforme de contenus ou Content Factory ou même Direction des contenus, peu importe. Ce qui compte c’est votre capacité à être en phase avec vos audiences. Mais quelles sont-elles ces audiences ? Une Plateforme de contenus joue un rôle pivot qui s’articule entre servir les impératifs de l’entreprise (les conseillers, les commerciaux, le marketing) et répondre aux questionnements des clients finaux. Le but (pour se risquer à une analogie sportive !) se trouve entre ces deux poteaux. Pour remplir cette mission complexe, le recours aux données est essentiel !

Des insights pour répondre aux attentes des clients

Si vous souhaitez donner de la pertinence à votre stratégie de contenu, commencez par exploiter tout ce qui est à votre portée pour identifier les thématiques sur lesquelles vos cibles pourraient avoir besoin de vos lumières. Plusieurs sources de données peuvent ainsi être mises à contribution. Les données CRM de vos clients récoltées à tous les points de contacts (comportement email, store, service client, …), qui vous permettent d’identifier des profils types constituent une base incontournable. Ne négligez pas non plus une analyse approfondie des statistiques de vos sites Web. Si vous souhaitez capter l’attention de vos prospects et clients (et surtout susciter leur intérêt !), tentez d’identifier, en amont, quelles sont leurs préoccupations premières. A partir de ces deux principales sources de données, vous pouvez commencer à positionner votre discours en veillant bien évidemment à le corréler avec vos enjeux business…

Au service de vos priorités marketing

Ne nous voilons pas la face. Le contenu, s’il doit apporter une réelle valeur ajoutée pour capter l’attention de vos audiences, doit aussi servir vos impératifs marketing. Avant de définir une ligne éditoriale, il est essentiel d’identifier les besoins métier. Une bonne compréhension de l’offre (produits ou services vendus), des temps forts commerciaux ainsi que des remontées d’informations des équipes sur le terrain sont essentiels pour nourrir votre stratégie. D’autant que, plus vos contenus contribueront à l’augmentation de la transformation ou et de la fidélisation des clients, plus ils seront utilisés par les équipes. La Content Factory existe aussi pour être « consommée » par vos collaborateurs, qui y verront tantôt une aide à la vente, tantôt un moyen de se positionner comme un partenaire du quotidien du client final.

 "Dis-moi ce que tu lis, je te dirai qui tu es"

"Dis-moi ce que tu lis, je te dirai qui tu es"

Ou comment le contenu nourrit la connaissance client et aide ainsi à la transformation ! Le contenu constitue un formidable atout dès qu’il est consommé. Il devient alors un véritable outil de qualification des besoins des clients.

En effet, l'analyse du comportement de lecture des différents contenus permettra de détecter des centres d'intérêts, des moments de vie et des appétences pour tel produit ou tel service. C'est en observant et en étudiant la manière dont le contenu est consommé, cliqué, partagé que l’on va comprendre, enrichir la connaissance client.
Une fois l'appétence détectée, il ne restera plus qu'à la convertir (et la boucle sera alors bouclée car une fois encore, le contenu pourra être un outil précieux !)

Orianne Viollet
  • Audiences

Voir aussi

Livre blanc du content marketing