Partager l'article sur :

Stratégie

Podcast, pourquoi on s'y met tous ?

  Podcast, pourquoi on s'y met tous ?     Podcast, pourquoi on s'y met tous ?

Format culturel à la mode, le podcast a conquis les Etats-unis en quelques années. Il fait de plus en plus de bruit en France. D’où vient son succès ?

Le podcast, contraction de iPod et de Broadcast (diffusion en français), est apparu il y a une quinzaine d’années. D’abord aux Etats-Unis, puis en France. L’un des premiers podcasts français a été produit par Arte en 2002.

En 2005, Apple lançait l’écoute de podcasts sur Itunes. Quelques années plus tard, en 2012, la marque à la pomme créait l’application “podcast” pour les Iphones. Celle-ci est, depuis le début, installée par défaut sur tous les terminaux Apple.

Mais la vraie explosion de ce format audio remonte à 2 ou 3 ans en France. Un peu plus outre-atlantique où la série “Serial ” (première saison en 2014) fait un carton, avec plus de 3 millions de téléchargements dès sa première diffusion. Chaque saison est composée d’une douzaine d’épisodes faisant le récit d’une enquête criminelle, menée par la journaliste Sarah Koenig. Son ton et son approche particulière de la narration (storytelling) ont fait le succès de ce nouveau produit culturel qui fait des émules...

Replay ou natif ?

Mais pour bien comprendre le succès de ce format, il faut d’abord distinguer deux grandes tendances dans les productions actuelles. La première : le podcast de réécoute est, en réalité, une émission de radio que l’on met à disposition des auditeurs en replay. La seconde : le podcast natif est, lui, créé en dehors de toute diffusion préalable. Il est à la manière de “Serial” un contenu autonome et indépendant.

En France, les nouveaux acteurs natifs s’appellent Nouvelles Ecoutes, Binge ou Louie Media. En novembre 2018, deux émissions des Nouvelles Écoutes : La Poudre (Lauren Bastide, journaliste féministe, reçoit une femme inspirante pour une conversation intime) et Bouffons (une émission sur le goût et la cuisine) occupaient le haut du classement Itunes.

Chuchotements et plus si affinités

Est-on face à l’avènement d’un nouveau format audio ? En effet, le boom technologique a fortement contribué à ce plébiscite. La mobilité, l’explosion des usages sur smartphones et la présence d’acteurs comme Spotify ou Deezer, qui ont mis en avant le podcast, ont concouru à son émergence. Il est par essence non contraignant car il permet aussi à l’auditeur de faire autre chose pendant l’écoute.

On constate de plus une forte résurgence de la voix, notamment avec la généralisation des assistants vocaux et leurs applications dans notre quotidien. Le podcast s’inscrit, lui, dans cette tradition de l’oralité et de la transmission. C’est un format qui impose une relation forte à l’intime. Une écoute solitaire et une oreille attentive… Une aubaine pour tous les annonceurs ?

Paroles d’experts

En effet, le podcast ne s’impose pas à nous. Il fait l’objet d’une recherche. On le sélectionne, on le charge et on se le réserve pour un moment privilégié. Généralement, sur un temps long, il permet de traiter des sujets de niche… D’ailleurs, il est généralement réservé à un moment de notre quotidien choisi. En voiture, en voyage ou encore pendant une séance de sport.

podcast listen

L’auditeur est alors toute ouïe. Les contenus et sujets traités l’intéressent puisqu’il est allé les chercher. La cible est donc plus affinitaire et l’audience plus qualifiée que sur d’autres formats.

Et ce n’est que le début ! Ce format est une option de plus sur le marché de l’offre culturelle. Il vient s’ajouter. Pour le moment sa consommation reste plutôt segmentée. Sa cible est composée en majorité de millennials urbain CSP++ mais elle est en passe de se démocratiser.

qui sont les podcasteurs?

Les nouveaux acteurs producteurs natifs jouent à côté des médias traditionnels qui tirent leur épingle du jeu comme France Inter (29,9 millions de téléchargement au premier semestre 2017*), France Culture ou encore Slate. Et des offres inédites émergent tous les jours.

Il y a encore de belles places à prendre pour faire décoller ce format qui n’a pas fini de faire parler de lui… A vos micros !

La Rédaction
  • Stratégie
  • Innovation

Voir aussi

Livre blanc du content marketing