Longue traîne

Voir tout le glossaire
Retour a l'article

La longue traîne (ou long tail) est un concept statistique inventé par le mathématicien Benoît Mandelbrot. En 2004, il a été appliqué au domaine du web par Chris Anderson, journaliste spécialisé dans l'économie d'Internet. En se fondant sur l'analyse du modèle économique d'Amazon, celui-ci a démontré que la somme des produits générant un faible volume de vente pesait plus lourd que les revenus obtenus grâce aux produits les plus populaires.

Appliquée au domaine du référencement naturel (SEO), la longue traîne permet de démontrer que la compilation des requêtes les plus spécifiques (composées de plus de 4 mots) génère davantage de trafic (80% du trafic global) que les mots-clés stratégiques (20% du trafic global). Ces derniers composent la courte traîne, c'est-à-dire l'ensemble des expressions les plus génériques qui demandent un important travail d'optimisation. L'utilisation de mots-clés " long tail ", caractérisés par un faible volume de recherches mensuelles, est devenue une stratégie de SEO à part entière, notamment dans les domaines très concurrentiels sur-investis par des acteurs historiques. Ils permettent d'obtenir un trafic plus ciblé et de générer davantage de conversions tout en limitant les investissements, puisqu'ils sont plus faciles à conquérir en matière de positionnement. Il existe plusieurs moyens de trouver d'optimiser une stratégie SEO basée sur la long tail. L'analyse des requêtes des utilisateurs permet de définir des mots-clés ciblés, vecteurs de conversion, qui seront ensuite intégrés sur le site par le biais de la rédaction de contenus de qualité.

Shakez votre vocabulaire !