<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://px.ads.linkedin.com/collect/?pid=1271508&amp;fmt=gif">

Data

5 étapes indispensables pour une stratégie qui considère le parcours utilisateur de bout en bout

etapes_strategie_parcours_utilisateur etapes_strategie_parcours_utilisateur

Techniquement, les opportunités sont grandes pour optimiser sa stratégie. Quelque soit le prestataire et la solution que vous adopterez.

Techniquement, les opportunités sont grandes pour optimiser sa stratégie. Quelque soit le prestataire et la solution que vous adopterez. Voici 5 étapes qui se révèlent indispensables pour organiser aujourd’hui une stratégie qui considère le parcours utilisateur de bout en bout.

1. Collecter les données

Il s’agit d’une étape majeure dans l’élaboration de votre stratégie de contenus. Pour Thibault de Broissia, co-fondateur d’Uptilab : “La data c’est la matière première dans un dispositif”.

La première des choses est donc de la récolter en masse sur tout le parcours. Tracker toutes les informations et les données vous permettra de remonter une analyse du parcours plus précise.

2. Enrichir ses données on-site de données off-site

Pour établir un vrai panorama de la performance de votre parcours, il est indispensable de connecter vos données onsite à des données media (search, paid, programmatique) ainsi qu’à vos ERP ou CRM.

Étudiez également les opportunités SEO ainsi que vos univers concurrentiels. En confrontant, les comportements de telle ou telle cible à des réalités de conversion, vous optimisez votre connaissance des réflexes de vos utilisateurs.

3. Analyser les parcours

“La clef, c’est de segmenter” explique Thibault de Broissia.

En effet, les outils permettent aujourd’hui d’isoler n’importe quel segment pour étudier son comportement. Ainsi, on peut distinguer sur des critères infinis les différents parcours.

a-b-testingEt si l’A/B testing existait depuis toujours ?

Depuis toujours, les acteurs de la vente par correspondance procèdent à ce type de test. Avant l’arrivée du digital, la mesure de performance était déjà dans les pratiques des vendeurs. Il s’agissait alors d’éditer deux séries de courriers proposant des offres ou des remises paramétrées différemment et d’observer celui qui engendrerait le plus de ventes. On ne réinvente pas la roue !

4. Optimiser la performance d'un segment

Procédez alors avec méthode pour isoler par exemple un segment qui fonctionne et qui performe comme vous le souhaitez. Il s’agit ensuite de l’observer et de se caler sur son fonctionnement pour tenter de dupliquer la recette du succès. Par ailleurs lancez des tests (AB testing) en proposant plusieurs scenarii d’expérience client à vos cibles.

5. Lancer des hypothèses sur tous les segments

Grâce aux outils qui permettent un stockage et un traitement des données en cloud, il est possible de revoir en temps réel sa stratégie en fonction des performances constatées au jour le jour. Ainsi, il s’agit alors de monitorer la stratégie au quotidien en reprenant les éléments performants pour optimiser sans fin ses actions.

“La bonne approche, c’est l’optimisation continue. Si le taux de conversion d’un segment est satisfaisant, on va alors pouvoir regarder toute la chaîne de contenus qui lui a été proposée : media, articles, USP, fiche produits et confronterses données à toutes les informations off-site” conclut Thibault de Broissia.

banniere_article_conversion