Stratégie

C. Cornilleau, groupe SNCF : "Notre idée est de faciliter la vie aux apprenants"

C. Cornilleau, groupe SNCF : C. Cornilleau, groupe SNCF :

Donner aux agents SNCF la possibilité d’apprendre, de grandir sur les sujets liés au numérique, telle est la dynamique de l'École Numérique.

Depuis décembre 2018, les agents membres de la e.SNCF peuvent désormais développer leurs compétences grâce à un nouvel espace qui leur est dédié. Présentation de l’École Numérique SNCF par Cassandra Cornilleau, directrice du programme. 

Qu’est ce que l’École Numérique ?

Cassandra Cornilleau :  L’École Numérique existe depuis 1 an et demi maintenant au sein du groupe SNCF. Il s’agit d’une université d’entreprise, ce que l’on appelle plus communément un centre de formation. Cette école a deux objectifs distincts.

  • Le premier : la montée en compétences des 2600 agents qui exercent un métier dans le numérique (DSI, Digital ou Telecom).
  • Le second : la montée en connaissances de l’ensemble des agents sur les sujets liés au numérique. La démarche est alors différente. On peut parler de sensibilisation ou encore d’acculturation. Généralement, les formats sont moins classiques (présentiel) et la formation se fait plutôt à travers l’organisation d’événements ou en e-learning.

Quelle est sa vision, son rôle au sein de SNCF ?

Notre idée est de faciliter la vie aux apprenants. Notre objectif est le fameux ATAWADAC «Any Time, AnyWhere, Any Device, Any Content ». Que ce soit des formations en présentiel, du e-learning ou encore du microlearning, les agents doivent pouvoir accéder à tous nos contenus à tous moments et de façon intuitive.

Comment y accèdent-ils ?

Au départ, nous avons utilisé une ancienne plateforme qui existait déjà au sein du groupe. Nous y avons ajouté notre catalogue de formation et tenté de fonctionner avec. Elle avait un avantage, c’est qu’elle permettait déjà l’inscription automatique aux programmes proposés en évitant la lourdeur administrative des procédures d’inscriptions parfois légions en interne. Mais elle avait aussi quelques lacunes…

Lesquelles ?

Disons qu’elle était peu intuitive et les contenus étaient parfois difficiles à consulter (sous la forme de PDF). Nous avons donc décidé de travailler sur une nouvelle version avec l’agence Webedia.

Quelle a été la solution choisie pour optimiser la consultation du catalogue et des différents programmes ?

Nous avons choisi de mettre en place un assistant personnel de montée en compétences et en connaissances. Ça n’est pas encore un véritable chatbot mais il s’agit d’un assistant conversationnel qui permet d’orienter l’apprenant en fonction de ses besoins précis. Une fois orienté sur le bon contenu de formation, l’agent peut directement s’inscrire au programme par le biais de la plateforme.

Pouvez-vous nous parler de la méthode que vous avez adoptée pour concevoir cette plateforme ?

Nous avions déjà en tête une idée de ce que nous désirions. Nous avons organisé des ateliers de design thinking. Nous avons alors défini différents personas, avec chacun leurs besoins et leurs requêtes. Ce qui nous a aidé à établir la liste des fonctionnalités de l’assistant conversationnel ainsi que les parcours utilisateurs. Dès les 2 premiers ateliers, nous avions une idée assez limpide de ce que deviendrait la plateforme. L’utilisation de wireframe a permis de réduire les allers/retours créa. Et la présence au sein de SNCF d’une interlocutrice totalement dédiée au projet a permis d’optimiser les process, sans nul doute. Les quelques freins que nous avons rencontrés étaient d’ordre technique mais Webedia a su s’adapter. Et nous sommes arrivés sans trop de difficultés à boucler le projet...

La plateforme est en ligne depuis quelques jours, y a-t-il déjà d’autres évolutions prévues ?

Oui bien sûr car pour le moment, cet assistant conversationnel repose encore sur le back office de l’ancienne plateforme. La prochaine étape est de le rendre totalement indépendant et de participer à la mise en place plus globale d’un LMS (Learning Management System) qui permettra de mettre en liens tous les flux et tous les contenus, qu’ils proviennent d’un réseau social, de notre réseau interne Yammer ou d’autres supports…

 kpis_sncf