<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://px.ads.linkedin.com/collect/?pid=1271508&amp;fmt=gif">

Audiences

Google My Business : la nouvelle vitrine de vos établissements

henry-perks-1320570-unsplash henry-perks-1320570-unsplash

Etre visible, renseigner et convertir, découvrez les facteurs qui vont vous aider à mieux référencer votre offre !

Vous l’avez peut-être observé, malgré l’explosion des usages d’Internet, le trafic de votre site web ne connaît plus aujourd’hui, la même croissance que les années passées. Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas parce que les internautes se rendent moins sur votre site, qu’internet ne vous ramène pas toujours plus de clients !

Et pour cause, plus d’un tiers des recherches sur Google sont des recherches locales, de prospects cherchant un point de vente autour d’eux. Facebook, Waze, Apple Plan, Google My Business ou Foursquare, sont autant de sites tiers qui vous amènent du trafic de qualité : ces plateformes vous génèrent même 7 fois plus de contacts client que votre propre site web !  La raison est simple. Ces plateformes, et en particulier Google My Business, remplissent les trois fonctions qui étaient celles de votre site internet : Être visible, Renseigner, Convertir. Regardons ensemble une par une, ses trois grandes fonctions !

1. Etre visible : le phénomène des no-clics search

Depuis 2015, Google effectue un véritable changement de paradigme : lorsque vous faites une recherche, Google ne retourne plus des sources d’informations, il vous retourne l’information ; et ça change tout ! Prenons 3 exemples simples pour vous en convaincre.

Tout d’abord, Google se réserve un encart pour présenter les résultats concrets avec les températures sur la semaine, lorsque vous cherchez "Météo Paris". En tapant « spider man séances louxor paris » vous aurez là-aussi l’information structurée des séances prévues dans ce cinéma ! Enfin, la requête « électroménager » ne remonte même plus le site d’une marque comme Electrolux mais seulement ses distributeurs dans le 3-pack de Google My Business !

2.Certains parlent de « Position zéro » pour définir ces encarts : ils remontent tout en haut des résultats et fournissent aux internautes, les informations qu’ils cherchent, en lecture directe. Le graph ci-dessous est assez frappant à ce sujet : les recherches sans clics sur mobile sont ainsi passées de 33% à 61% des recherches entre 2015 et 2018 aux États-Unis.

3Quand plus de la moitié des recherches ne génèrent plus de clics de la part des internautes, c’est là ou vous devez faire en sorte d'apparaître ! Si vous avez une ou plusieurs implantations physiques, Google My Business est alors un de vos principaux leviers. L’enjeu est de ressortir en premier sur des recherches liées à votre activité, c’est à dire des requêtes où vous êtes mis en concurrence... Vous l’aurez compris, les problématiques de SEO qui régissaient avant le classement de votre site web se déplacent sur le SEO local et sur Google My Business. Pour comprendre comment fonctionne le SEO local, il est plus simple de vous renvoyer vers un article spécifique sur ce sujet.

2. Renseigner : Google My Business, une mine d’informations

On le disait plus haut, les internautes qui cherchaient avant vos horaires ou votre numéro de téléphone sur votre store-locator, les trouvent maintenant en lecture directe sur vos fiches Google My Business. Mais en fait, c’est tout, non ?

4

Plus maintenant ! Si Google Maps se focalisait avant sur les horaires et l’adresse, Google My Business s’est énormément développé depuis. Vous y trouverez d’abord de nombreuses photos classées par catégories : logos, plats, équipes, produits, devanture, jusqu’aux photos 360 degrés de l’intérieur de votre point de vente ! Sont ensuite indiquées des informations très spécifiques, sous la forme d’attributs, comme la présence d’accès handicapé, les modes de paiement acceptés, l’existence d’un wifi, le service d’un brunch sur un rooftop ou non, etc. Viennent enfin s’ajouter des contenus plus chauds comme vos horaires exceptionnels ou encore vos promotions et évènements, sous la forme de Google Posts.

Bien entendu, Google My Business (GMB) est aussi une interface d’interactions, que ce soit au travers des avis clients auxquels il est indispensable de répondre, ou encore des Q&A qui permettent aux internautes de poser des questions sur votre établissement. Mais vous vous dites surement : s’il y’a une chose que Google My Business n’affiche pas, ce sont mes produits, mes stocks, mes prix et finalement tout ce que je vends et que l’on ne trouve que sur mon site internet :) Détrompez-vous, GMB vous permet depuis plusieurs années de lister les produits que vous vendez comme le montre le cas de la Fnac et de Darty ci-dessous.

5

3. Convertir : Google My Business, une plateforme d’achat ?

La dernière chose qu’il semble rester à votre site internet, c’est l’achat, la réservation ou le clic&collect. Là encore les choses évoluent très très vite. 

On avait depuis quelques mois remarqué la présence sur les fiches GMB, des liens vers les plateformes de commande comme Foodora, Uber Eats ou AlloResto, mais les dernières innovations sont beaucoup plus spectaculaires. En effet, que ce soit pour la restauration, les instituts de beauté ou les coiffeurs, une révolution bouscule actuellement les modes de réservation. C’est l’intégration du bouton « réserver » sur les fiches Google My Business, qui permet en quelques clics de choisir le créneau disponible, le coiffeur en question, la coupe souhaitée en connaissance du prix et de réserver : tout ça sans quitter Google My Business comme vous pouvez le voir dans l’exemple ci-dessous !

6

Prenons ensuite l’exemple du secteur de l’hôtellerieet voyons comme Google réussit actuellement à bouleverser l’industrie, sans doute de manière aussi profonde que Booking a son époque. Google My Business permet tout d’abord de voir sur une même carte, tous les prix des chambres d’hôtels de Paris, référencées sur un de ses partenaires : Booking, TripAdvisor, Expedia, Kayak... soit en réalité toutes les plateformes de réservation !

7

Mais la prouesse ne s’arrête pas là, Google My Business n’est plus seulement une fiche, c’est un véritable site internet rassemblant tous les avis de tous les comparateurs, présentant de manière structuré tous les attributs, analysant les avis par type de voyageur tout en faisant ressortir les grands thèmes évoqués dans les avis et les notes associées.

8

Les fiches Google My Business sont consultées des centaines de fois par jour ! Il s’agit d’interactions comme des clics vers votre site Web ou des demandes d’itinéraire pour se rendre dans votre point de vente. Bref des véritables KPI pour suivre votre business additionnel. Maintenant, c’est à vous de jouer !

banniere_barometre_retail