<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://px.ads.linkedin.com/collect/?pid=1271508&amp;fmt=gif">

Content Factory

Laissez les usines à gaz aux autres, votre content factory sera agile

content_factory_modele-1 content_factory_modele-1

Alors que vos concurrents planchent encore sur la modélisation d’une fabrique à contenu idéale qui ne verra peut-être jamais le jour, lancez-vous en mode start up : un pas après l’autre.

Alors que vos concurrents planchent encore sur la modélisation d’une fabrique à contenu idéale qui ne verra peut-être jamais le jour, lancez-vous en mode start up : un pas après l’autre.

Simplifiez votre communication de contenu

Contrairement aux idées reçues, la content factory interne de votre entreprise n’est pas un nouveau lieu de centralisation. C’est davantage un rouage de coordination qui agit de concert avec le reste de votre organisation. Certes, il prend en charge une capacité de production au service des autres pôles mais, plus que tout, il opère une mutualisation des contenus. C’est là sa principale source d’efficacité.

Suppression des doublons et des redondances dans les communications, rationalisation des arbitrages, échanges de bons procédés entre vos filiales pays ou pôles produits… Ce qui a déjà été fait ici (par exemple, une interview client) peut resservir là, autrement, différemment. Il en va de même avec la nécessaire gestion multiformat des contenus. Bien défini en phase de conception, un sujet commun pourra facilement être traité en article pour le blog de l'un, en post pour le Twitter de l'autre ou encore en vidéo multipays sous-titrée pour les chaînes Youtube d'une autre de vos branches. Anticipée et « orchestrée » dès l'amont, la production gagne en pertinence.

« Nous entrons dans l’ère de la personnalisation. La content factory doit savoir délivrer le bon contenu, à la bonne personne, au bon moment, au bon endroit. Au-delà de gérer le volume éditorial, elle favorise une approche qualitative et fine, à même de susciter l’intérêt de chacun, selon ses affinités et le contexte » explique Franz Miceli, Directeur du Pôle contenu chez Webedia Services.

Spécialisez les équipes de la content factory

Lorsque vous implantez une content factory au sein de votre Groupe, une question essentielle se pose avant même le déploiement. Comment structurer les équipes opérationnelles internes ?

Plusieurs choix s'ouvrent à vous pour créer des pôles « contenus » :

  • Par thématiques et spécialités, généralement en lien avec vos gammes de produits et domaines d'activités
  • Par cibles et typologies d'audience, avec par exemple une cellule « millenials » et d'autres pour les cibles BtoC, BtoB ou corporate
  • Par expertises médias, avec par exemple une équipe « textes », une autre « vidéo », encore une autre « community management ».

Plus la content factory comptera de collaborateurs, plus la constitution d'équipes multi-expertises (associant par exemple la rédaction, la vidéo et le social) sera dynamique et favorisera un fonctionnement en mode projet. En outre, un plan de formation adapté permettra la montée en compétence de vos collaborateurs (et si besoin de vos experts externes).

A lire aussi : Comment la Content Factory facilite la vie de vos collaborateurs

Soyez pragmatiques avec un déploiement progressif

Créer sa content factory est une démarche qui doit être minutieusement préparée, notamment par un état des lieux préalable des besoins en communication, de ses canaux usuels et des cibles prioritaires à adresser.

Cependant, il ne s'agit pas d'un grand programme, lourd et complexe à déployer. Au contraire, le démarrage peut être léger, avec une expérimentation sur un périmètre restreint et privilégier le test and learn, les ajustements progressifs avant de prendre de l’envergure.

banniere_contentfactory