<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://px.ads.linkedin.com/collect/?pid=1271508&amp;fmt=gif">

Stratégie

Le "Live" : un potentiel fort pour l'interaction sociale

live live

Alors que le “live” connaît un essor considérable sur les réseaux sociaux, il demeure sous-exploité par les marques en termes de création de contenus. Une opportunité à saisir ?

Pas moins de 1,2 milliards d’utilisateurs actifs mensuels toutes plateformes confondues pour les “stories”, ces vidéos verticales prises sur le vif et généralement diffusées instantanément et de façon (plus ou moins) éphémères sur les réseaux sociaux ! Que de chemin parcouru pour la diffusion en live d’événements depuis le premier “Etam Live Show” diffusé en direct sur Facebook en 2009.

Live & réseaux sociaux : un essor mutuel

Parmi les grands jalons du rapport entre marques, live, et réseaux sociaux, comment ne pas mentionner Red Bull et sa mission Stratos, aux confins de l’atmosphère, qui avait réuni pas moins de 8 millions de spectateurs en direct sur YouTube en 2012, un modèle du genre.

L’importance du live en termes d’interaction sur les réseaux sociaux n’a pas échappé aux plateformes elles-mêmes, puisque dès 2015, Twitter rachetait l’application Périscope, avant que Facebook ne développe la même fonctionnalité de vidéo Live en janvier 2016, avant de renouveler l’opération autour des stories, initiées par Snapchat. Sans parler de l’émergence de Twitch, la plateforme de vidéo live initialement dédié à l’e-sport, et de ses audiences qui dépassent certaines chaînes de la TNTpasted image 0

Le live : plus engagé, plus exclusif, plus authentique

Cet intérêt est nourri par de nombreuses dimensions du live, potentiellement exploitables par les marques.

Comment peut-on encore se passer de live ?

Or quand on interroge les directeurs marketing sur leurs plus grand challenge en termes de content marketing, “Produire du contenu engageant” est la première réponse de 75 % d’entre eux. Dès lors, la production de contenu “live” à l’occasion d’événements, qu’ils soient BtoB, BtoC, ou BtoE, apparaît comme une source potentielle de contenus largement inexploitée. Même si la couverture live ne peut vous servir de ligne éditoriale, elle viendra s’inscrire dans celle-ci pour nourrir une dimension engageante, authentique, et exclusive au service de votre stratégie de contenus et de votre marque. Ainsi, sur le site Villa Schweppes, le nombre de pages vues est multiplié par 3 à l’occasion du Festival de Cannes, qui fait l’objet d’une couverture “live” avec des équipes éditoriales dédiées sur La Croisette.

Alors, qu’attendez-vous pour vous lancer ?

 

Simon Loubris