<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://px.ads.linkedin.com/collect/?pid=1271508&amp;fmt=gif">

Influence

Quelle complémentarité pour les marques entre les différents niveaux de l'influence marketing

priscilla-du-preez-234138-unsplash priscilla-du-preez-234138-unsplash

Et si l’influence ne se mesurait plus au nombre d’abonnés mais, au nombre de communautés atteintes ?

Qu’elle soit macro, micro ou nano, la notion d’influence touche l’ensemble des individus, du top créateur au consommateur passionné. Mais chaque profil peut s'avérer complémentaire et s’active en fonction des enjeux d’une marque.

L’influence, une pyramide à plusieurs niveaux

Les macro-influenceurs appelés “tops créateurs” sont devenus des médias très puissants, ils disposent d’une notoriété qui va au-delà de leurs contenus sociaux. Leur démarche se veut communautaire et innovante sur des thématiques dédiées aux jeunes. C’est sur les sujets liés aux jeux vidéo, la mode-beauté, l’humour qu’ils mettent toute leur créativité à profit. Ultra sollicitée par les marques, on fait appel à ce type d’influence pour incarner une prise de parole.  

En milieu de pyramide on retrouve les micro-influenceurs, suivis par 5 000 à 50 000 followers, ce sont des créatifs engagés dans une démarche communautaire, mais utilisant des mécaniques de production plus simple et instantanée. Ils sont suivis pour leur expertise ou pour leur passion dans les secteurs relatifs au lifestyle, bricolage, sport ou encore la food.

“Ce qui va fait la différence, ce n’est pas sa capacité à toucher une audience large, mais une audience très spécialisée sur une thématique” selon Édouard Crémer, Directeur général chez Sampleo.

Avec une audience allant de 300 à 500 followers, c’est la nano-influence qui se place à la base de la pyramide. Son compte est fermé, sa parole est totalement libre puisqu’il s’adresse en grande partie à ses proches avec qui il entretient une relation IRL. Plus la communauté est restreinte, plus la confiance est forte. Conso-acteur du quotidien, il a une portée assez faible, mais joue un formidable rôle de recommandation dû à la proximité et l’authenticité du message délivré. Virale, la nano-influence est une version 2.0 du bouche-à-oreille.

Macro, micro et nano-influence : bien les associer pour une stratégie plus performante

Que ce soit pour incarner, crédibiliser ou recommander… Bien mener sa stratégie d’influence c’est autant de niveaux et profils différents à activer pour répondre à des KPI’s spécifiques. En macro-influence, la mesure de la performance des contenus produits par un influenceur (nombre de vues, taux d'engagements, interactions sur les réseaux) est primordiale pour vérifier le succès d’une campagne. En nano influence, on se concentrera surtout les Users generated content et insights consommateurs générés autour d’un produit.

A ce jeu, le pari d’une stratégie coordonnée (et parfois simultanée) auprès des différents leviers d’influence se révèle le bon choix !

Découvrez comment mixer macro, micro et nano-influence en téléchargeant notre dossier. 

Fanta by You : Le cocktail macro et micro influence

Pour la deuxième année consécutive, la marque Fanta s’est associée au groupe Talent Web pour créer la 1ère école de Youtubeurs en France: un programme de coaching unique en son genre, réparti sur une année, pour 20 heureux candidats à qui sont données toutes les clés du digital pour devenir les talents de demain sur le web. Durant la formation, les candidats ont pu compter sur les conseils et l’expérience d’Amixem, Natoo, Mcfly et Carlito, Le rire jaune... Cette campagne est un bon exemple de dispositif fun et pédagogique, pour faire fusionner les différents niveaux d’influence. Découvrez en vidéo les performances et KPI’s du projet Fanta x You . 
Stratégie d'influence : mixer macro, micro et nano